« Et après ? Enjeux et perspectives d’avenir du jeune chercheur africain »

L’AJC-France organise le 11 octobre 2017 prochain, de 17h00 à 20h00, dans le cadre de ses activités, une Conférence-débat sur la thématique suivante : « Et après ? Enjeux et perspectives d’avenir du jeune chercheur africain » Cette dernière permettra de réunir autour d’un même sujet de discussion des chercheurs ayant achevé leur parcours de thèse, mais aussi des chercheurs plus avancés dans leur carrière et occupant déjà un poste en Afrique ou en Europe. L’événement aura lieu à l’Amphithéâtre 8 (Galerie des amphis), sur le Domaine universitaire à Saint-Martin-d’Hères (38400). 

Les objectifs de cette conférence en adéquation avec les activités d’AJC-France sont les suivants :
• Offrir aux jeunes chercheurs un panorama de leurs perspectives d’avenir toutes disciplines confondues ;
• Partager des retours d’expériences de chercheurs aux parcours et aux choix de vie diversifiés ;
• Lever le voile sur les tabous qui persistent face aux « retours aux sources » des chercheurs après leur cursus ;
• Mobiliser autour des évènements scientifiques visant à valoriser la richesse des orientations professionnelles des chercheurs d’origine africaine.

À travers l’intitulé de ce thème l’AJC-France a voulu valoriser le travail ardu des chercheurs africains expatriés, en insistant sur la diversité des perspectives d’insertion professionnelle de ceux-ci. Le choix reste souvent ambigu à la fin des parcours universitaires, et les avis divergent entre retourner dans son pays d’origine et intégrer le milieu professionnel européen. Afin de pallier au manque d’informations, deux axes seront ainsi proposés durant la conférence:

Axe n°1 : Questionnements autour de retours d’expériences de jeunes chercheurs et de chercheurs plus avancés dans leur carrière.

Axe n°2 : Questionnements autour de l’évènement YASE 2018 (Young African Scientists in Europe / Jeunes chercheurs africains en Europe) organisé pour les jeunes chercheurs africains.

Programme:

  • 17h-17h15: Accueil et Installation
  • 17h15-17h30: Mot d’ouverture – Bureau directeur AJC-France
  • 17h30-18h10: Les spécificités du contexte de recherche africain auquel seront confrontés les jeunes chercheurs -Pr. Thomas ATENGA
  • 18h10-18h40: La gestion de l’« après thèse » pour le jeune chercheur – Dr Herrick MOUAFO
  • 18h40-18h50 Pause
  • 18h50- 19h25 Table ronde : Quel serait le positionnement du jeune chercheur africain dans le cadre d’un évènement tel que YASE 2018 ?: Pr. Thomas ATENGA – – Dr Herrick MOUAFO – Bureau directeur AJC-France
  • 19h30-20h Cocktail apéritif

Présentation des intervenants:

Pr. Thomas ATENGA

Professeur en Sciences de l’information et de la communication (Université de Douala au Cameroun et Université de Bourgogne-Franche-Comté en France). Il est par ailleurs chef de département de Communication à l’Université de Douala et responsable du Laboratoire d’Analyse des Récits Médiatiques (LACREM).
2013. Habilitation à diriger des recherches (HDR), Université de Dijon en Bourgogne : Récit de soi et récit de l’autre. Étude des stratégies de (dé)légitimation des journalistes camerounais à travers internet, 3 volumes, 500 p.
2004. Thèse de Doctorat nouveau régime en Science Politique, Université de Paris I Panthéon Sorbonne, Contrôle de la parole et conservation du pouvoir. Analyse de la répression de la presse écrite au Cameroun et au Gabon depuis 1990, 517 p.
Ses thèmes de recherche :  Médias et pouvoirs, Médias et transformation de l’espace public en Afrique; Journalisme et communication en Afrique; TIC et changement social en Afrique; Communication pour le développement.

Dr Herrick MOUAFO

Docteur en administration publique plus tournée vers les sciences politiques de l’Université Grenoble-Alpes. Il travaille sur les politiques publiques dans le secteur de l’éducation, relatives aux luttes contre les inégalités scolaires. Il a comme terrain d’étude, l’espace du bassin du Lac Tchad que partagent le Cameroun, le Nigeria et le Tchad. Il enseigne, par ailleurs, à Grenoble École de Management et à l’Université Grenoble-Alpes. A Modus Operandi, il mène des travaux de recherche avec les jeunes de villes périphériques de l’agglomération grenobloise. Ses travaux reposent sur la valorisation des savoirs, le pouvoir d’agir dans la société et l’impact ou la conséquence du pouvoir des mots sur la façon de nommer les choses.

L’AJC-France compte sur votre présence à cet événement. Pour en savoir plus, inscrivez-vous sur l’événement Facebook ou sur la Page Facebook AJC-France.